Article journal de St-Jean-Le-Vieux

 

Numerisation0001

Amitié sportive entre deux villages de France

A l’occasion du long week-end de la Pentecôte, le club de pétanque de Saint-Jean a accueilli les joueurs du village alsacien d’Oberrœdern. L’occasion de revenir sur cet incroyable entente sportive.

P1020179 (2)

Le Club de Saint-Jean au grand complet

L’histoire commença en 2011 lorsqu’un habitant de Saint-Jean est parti s’installer en Alsace. Très vite, il sympathisa avec les joueurs de foot et de pétanque d’Oberrœdern, petit village du Bas-Rhin de 500 âmes à 15km de l’Allemagne. L’idée est née de réunir ensuite les clubs de pétanque oberrœdernois et d’Hauterive. « Tout c’est très bien passé. L’accueil a été très chaleureux ». C’est pas ces mots que Didier Kramer, Président du club de pétanque d’Oberrœdern, tient à remercier l’équipe de Saint-Jean. « Nous avons appréciés les sorties à la soierie de Jujurieux et la dégustation dans les caves bugistesL’organisation a été au top. Le week-end est passé très vite ». Une initiation à la boule lyonnaise était aussi programme. Pratique totalement inconnue en Alsace, pour les oberrœdernois, « ce sport demande beaucoup de précision et d’entraînement » confie D. Kramer.

Les Oberrœdernois ont été accueilli dans les familles des joueurs de Saint-Jean ou sont allés loger dans des gîtes. Pendant l’année, le contact est maintenu entre les deux clubs. « On s’envoie des emails, on s’appelle. Nous sommes avant tout une bande copains » souligne le Président du club alsacien. Le match amical a même été scellé par un score nul, preuve qu’en amitié il est impossible de départager. « C’est avant tout un concours gastronomique que sportif » confie, amusé, un membre du club de Saint-Jean. Les alsaciens ont en effet eu le droit à un bel aperçu des spécialités de l’Ain et des grandes tablés bugistes. Le Cerdon a aussi été très apprécié.

Fort du succès de cette rencontre, les deux clubs ont décidé de se revoir tous les ans. « La dernière fois nous étions venus au moment des conscrits. Le banquet des classes n’existe pas en Alsace. Ces rencontres permettent de découvrir beaucoup de choses ». Les deux clubs sont quittés lundi après un repas bugiste à Hauterive. « Nous avons déjà des idées des sorties pour leur prochaine venue, sans doute en Allemagne ». En attendant, les deux clubs seraient ravis de sceller cette amitié sportive par un jumelage entre les deux communes.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×