Bienvenue au PACO

 

 

         Chaque année qui passe, nous laisse beaucoup de surprises, bonnes pour certains, malheureuses pour d’autres. Et pourtant la vie serait tellement simple, si chacun ferait un effort pour partager, donner, aider les plus démunis. Je m’exprime en disant que la pauvreté gagne d’année en année plus de foyers, de personnes se trouvant confronté devant ce fléau. Ce qui n’est pas normal en notre temps moderne, à nous de faire des efforts pour que chacun(e) pourra aller à nos manifestations, fêtes sportives, à pratiquer, exercer son sport favori. La solution est de faire des prix raisonnables, adaptés à ceux qui n’ont presque rien, c’est donner une chance aux pauvres, surtout à leur participation. Croyez-moi c’est beau de voir ces personnes pratiquer la pétanque ou autres sport lors d’un concours. Je sais très bien que chaque association cravache pour avoir de l’argent, a en ce moment beaucoup de peine à attirer, à avoir une salle comble. Pourquoi ? A vous de devinez ?

 Chacun a le droit de faire son commentaire personnel, en tout cas, moi je le vois de cette façon, ce n’est pas en élevant les prix qu’ont devient riche, par contre donner la chance à tous pour voir des heureux.

        C’est avec cette introduction de la pauvreté que je voulais commencer le bulletin communal de l’année 2016.

Les travaux ne manquaient pas chez Paco, avec la réalisation des toilettes, de la cuisine, l’électricité, l’écoulement, de la porte de secours  construits aux normes. C’est avec beaucoup d’acharnement, que chaque membre, bénévole de Paco a mis les mains à la pâte pour fignoler, réaliser ce projet. Ce ne fut pas aussi simple qu’on ne le pense avec toutes ses restrictions à respecter, en les trouvant à des prix respectables et convenables, heureusement qu’on a des personnes qui savent bricoler.

        Le point fort est l’intégration de trois jeunes Maxime Ball, Nicolas Leduc, Alexis Hurst au sein de notre comité qui compte en ce jour 23 membres. C’est très encourageant pour Paco que des jeunes prennent des initiatives, l’avenir sera assuré en leur donnant des responsabilités.

        Paco a disputé le concours inter communal à Eberbach et plusieurs tournois aux différents villages dans les alentours.Merci à toutes les personnes qui nous ont soutenues lors de notre concours annuel, une réussite comme toutes les années, ils n’y avaient plus de places disponibles. Vous pouvez consulter les résultats, photos sur notre site:  http://paco-oberroedern.e-monsite.com/

Fin juin, nos initiateurs ont accueilli avec beaucoup de joie les écoliers d’Oberroedern et Stundwiller. Je voudrais remercier la directrice Mme Weimer avec les autres maîtresses pour leur dévouement à organiser, programmer quelques heures de pétanque pour les enfants, on ne sait jamais, demain l’un ou l’autre sera intéressé et pourquoi pas un champion qu’on pourra admirer à la télévision.

        Au mois de mai nos collègues de pétanque de Saint-Jean-Le-Vieux ont apprécié pendant trois jours nos spécialités, notre gastronomie, nos visites chez carrosserie Klughertz, apiculture Walter, ferme Gaec Strasser, la casemate Riefel, sans oublier les mènes de pétanque. La prochaine rencontre dans l’Ain n’est pas encore programmée.

        Le samedi 1 et dimanche 2 juillet 2017 a lieu notre concours annuel, avec vente de cartes pour le repas de midi.

        Ne me reste plus qu’à vous écrire ces quelques belles phrases qui nous font rêver et oublier les soucis quotidiens:

   A la pétanque, tu consacres tes loisirs et tu y vas toujours avec le même sourire.

   Tu as en tête le bruit sec de la boule qui se fait bousculer.

   Tu sais le plaisir du cochonnet caressé,

   de la boule qui bien lancée près de lui vient justement se poser.

   Que tu pointes ou que tu tires, avec ton partenaire, il y a toujours à dire.

   La partie longuement commentée, semble laisser peu de temps

   s’écouler entre celle qui vient de se jouer et celle que bientôt tu vas entamer.

   Ce sport qui demande beaucoup d’adresse, te donne de la vie l’ivresse,

   alors ne change pas et dans la pétanque vit longtemps les heures qui t'enchantent.

        En joignant mon comité, je souhaite que 2017 vous apporte avant tout une bonne santé, beaucoup de joie, chance, bonheur et que chaque jour se passe comme vous le désirez, en espérant vous voir bientôt caresser les boules au boulodrome Marcel Walter.

 

                                                               Le Président

                                                               Didier KRAEMER

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Vous êtes le 19896ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×